BD

Coup de coeur de l’automne

bagieu_

Je vous préviens vous allez fredonner cet air pendant au bas mot une semaine entière!! Pénélope Bagieu nous offre là une belle rencontre avec Cass, future, ex, ancienne, égérie du groupe de folk pop rock Mama’s &Papa’s. Dans l’euphorie des années 60, on y découvre comment Ellen Cohen s’est fait un nom, en ne s’accrochant qu’à une chose… Son rêve! une jolie bd, léchée en Noir et blanc avec de jolies courbes psychédéliques!

Coup de coeur du printemps

amour-exemplaire-un

Le dessin de Cestac au service de la plume de Pennac… La première est connue pour ses personnages à gros nez à la fois improbables et touchants, le second pour son nez capable de nous trouver une belle histoire touchante dans les lieux les plus improbables! Cette Bd est une histoire de rencontre entre 2 amants, 2 raconteurs d’histoires et leurs lecteurs. Le très simple récit d’un amour exemplaire au charme suranné et de deux anti-héros à la normalité enivrante. Magnifique.

 

Coup de coeur du Moment

arabe_c12-tt-width-300-height-430-bgcolor-FFFFFF

Riad Sattouf vient d’obtenir le Grand prix du festival d’Angoulême, et c’est très très mérité. Cette BD comme beaucoup des publications de Riad Sattouf, vous fera rire tout en vous instruisant! En nous racontant sa  toute jeune vie de 1978 à 1984, il nous entraîne en Syrie et en  Egypte et nous montre avec son regard à la fois dur et amusé la confrontation décalée entre un occidentalisme presque subi et une vision rêvée des pays musulmans . C’est un vrai beau moment de lecture!

 

 

Sélection noël!

FullSizeRender (4)

Je vous rappelle que vous trouverez notre plaquette de noël dans  la rubrique actualité!

 

Coup de cœur d’automne

Metropolis_tome_2

Il n’y a déjà rien à dire sur l’esthétique de la bd qui est juste parfaite! le tome 1 nous avait déjà séduit, le tome 2 nous ravit. Ce Metropolis est bien mystérieux et l’on sent gonfler le monstre qui semble roder dans ses « sous-sols ». Un thriller prenant qui nous laisse encore une fois dans l’insupportable attente du tome 3 prévu en 2015!

 

Coup de cœur du moment!

davodeau

Le constat, E. Davodeau, long courrier Dargaud

Cette réedition du Davodeau est pleine de promesses. Très dense, l’histoire nous promène entre 3 personnages que la vie à cet instant malmène, mais pourquoi et pour combien de temps? Toujours pleins d’humanité les dessins et la trame du Constat nous emmènent au plus près des personnages, de leurs failles, de leurs doutes. Une vraie bonne BD, qui nous rappelle lulu femme nue et nous fait espérer un tome 2!

Coup de cœur de Printemps

petit-livre-oublie-sur-banc-tome-1-jim-mig-L-ZUQNsL

Un petit livre oublié sur un banc – JIM et MIG – grand angle

Les livres en liberté ça fait toujours rêver car c’est une promesse de voyage; Entre combien de mains est-il passé, combien de cœur a t-il ému, combien de kilomètres a t-il parcouru? Et souvent en plus de l’histoire, les lecteurs laissent un petit mot qui semble nous être destiné… Semble?, mais non! qui nous est destiné, c’est sur, ce livre a été laissé ici pour Camélia. Mais par qui et pourquoi, et si cela pouvait tout remettre en question. Vivement le deuxième tome!

Coup de cœur début d’année

tsunami

TsunamiPendant & Piatzszek – Futuropolis

 

Médecin, Elle est partie aider les populations après le tsunami qui a ravagé les îles que l’on connait… Elle, c’est sa sœur, et depuis Elle n’est jamais revenue, n’a plus donné signe de vie, alors il attendu de grandir et c’est au travers de ses yeux que l’on va découvrir la beauté de ces lieux pourtant meurtris, la douleur du souvenir, la vie qui reprend sa place. Des planches justes magnifiques avec un travail sur la couleur stupéfiant, une histoire d’apprentissage avec juste ce qu’il faut de surnaturel…

Sélection de noël

Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre qui lui reprisait ses chaussettes? – Zidrou/Roger – Dargaud– 14,99 €

Une Bd pleine d’humanité et de finesse. Michelou est simple, il va la semaine dans une institution, sa mère le récupère au bus et il est imbattable au puissance quatre! C’est un enfant dans un corps d’adulte que sa maman doit chaque jour couver comme son enfant qu’elle aurait espéré devenir adulte. La vie fait parfois de drôle de surprises… une belle fable du quotidien autour du handicap.

Coup de cœur de l’automne

le-chien-qui-louche-bd-volume-1-simple-49208
Le chien qui louche – E. Davodeau – editions du louvre et futuropolis– 20 €

Ah Davodeau, son style, sa patte, son humanité… Il y a dans cette BD toute la beauté des œuvres exposées au Louvre, on sent qu’il a dû passer un certain temps à contempler ces merveilles.
Son dessin est comme d’habitude magnifique, et son propos décalé nous porte vers ce mystérieux groupe qui n’existe que par et pour le Louvre mais dont le Louvre ne connait pas l’existence (hein?… oui oui, je vous laisse l’intrigue entière). Mais il me semble déjà que certains d’entre vous demanderont à voir le chien qui louche lors de leur prochaine visite parisienne…


Coup de cœur du mois de Septembre

JazzMeynard
Jazz MaynardRaul et Roger – Dargaud– 13.99 € (4 tomes disponibles)

Imaginez un Barcelone ou gangsta rime avec ninja. Un peu de jazz, beaucoup de baston, des pourris bien pourris, des flics inefficaces mais bodybuildés et des voleurs avec un certain talent… Boum! Ça explose à chaque page, le dessin est ciselé et haletant, on se demande si un gros méchant viendra à bout de nos 3 héros!

Coup de cœur de l’été

la_memoire_dans_les_poches
La mémoire dans les pochesBrunschwig, Leroux – Futuropolis – 16.15 €

Je viens de découvrir les 2 premiers tomes de cette bd qui réussit à vous tenir en haleine de page en page. Avec une chronologie ininterrompue qui passe du présent au passé pour nous ramener dans l’enfance des protagonistes, on est happé par cette histoire de séparations et de non-dits où tour à tour le père et le fils sont acteurs ou narrateurs. L’intrigue se révèle progressivement en rétrécissant les pistes que l’on ne peut s’empêcher d’ouvrir; le tout accompagné d’un dessin précis et riche, une vrai réussite !

Coup de cœur du mois de juin

Pedrosa
PortugalCyril Pedrosa – Dupuis – 35 €

Ce magnifique livre a obtenu le fauve d’or à Angoulême en 2012, et c’est bien mérité ! Cyril Pedrosa nous avait déjà conquis avec ses précédentes BD, (notamment Trois ombres, chez Delcourt), mais avec celui-ci c’est un vrai coup de foudre ! Tout nous mène au Portugal ; les couleurs nous transportent, les personnages nous dépaysent, on a l’impression d’y être, de nous réveiller avec Simon chaque matin dans cette ambiance feutrée et chaude où l’introspection fait du bien…

artdevoler
L’art de volerKim, Antonio Altariba – Denoel – 23,85 €

En partant du réel suicide de cet homme de 90 ans par la fenêtre du 4eme étage,de son établissement de santé, Altarriba nous narre la vie trépidante de son père, qui de par son engagement politique a survolé l’Histoire de l’Espagne. Ce récit poignant accompagné par un graphisme léché et éloquent nous tient en haleine jusqu’à la dernière page.

La rubrique « indispensables » est issue d’un choix parfaitement arbitraire, beaucoup de mes coups de cœur n’y figurent pas, elle est le miroir d’un choix que je me suis imposée à la création de l’Exquise Librairie ; Dans ce rayon si je devais n’en prendre que 3 ce serait…

Les indispensables

mauss_integrale
Mauss, l’intégraleArt Spiegelman – Flammarion – 30 €

Parce que c’est la seule BD à avoir reçu le Prix Pullitzer, parce que c’est la petite histoire de la grande Histoire et parce que grâce aux images Spiegelman réussit à nous faire comprendre l’indicible ce livre est un chef d’œuvre. Il faut l’avoir lu car cette BD participe au devoir de mémoire, et n’ayez aucune appréhension quant au sujet, car c’est sans nul doute l’un des témoignages les plus aboutis sur la Shoah.

les_ignorants
Les IgnorantsEtienne Davodeau – Futuropolis – 24,90 €

De Davodeau, j’aime tout… enfin de son œuvre j’entends ! Bizarrement j’ai commencé par les Ignorants qui est le plus récent, et puis j’ai tout lu, enfin dévoré, en me gardant un beau morceau pour la fin, (Un homme est mort avec KRIS, une vraie claque je suis émue à chaque fois que j’en parle…) Mais pour revenir à celui-ci, Davodeau excelle dans la manière qu’il a de croquer chaque détail ; de la vigne aux travers des saisons, aux humeurs de ses héros ordinaires… J’ai choisi Les Ignorants parce qu’il donne envie de tout : de lire, de dessiner, de boire, de manger et surtout de PARTAGER !

lecombatordinaire
Le combat OrdinaireManu Larcenet – Flammarion – 13,99 € (/tome)

Son dessin est doux comme la vie, son propos est dur… comme la vie !!! Quand on lit le combat ordinaire, on ne sait pas trop à quel point Manu Larcenet s’est inspiré de sa propre histoire, mais on se demande même comment il a fait pour s’inspirer de la nôtre. Nous ne sommes pas citadin, ni photographe, encore moins dessinateur, mais la réflexion de ce héros de la vie ordinaire est profondément humaine et c’est ce qui nous touche.